Comment choisir le locataire idéal ?

Il n’y a rien de plus agaçant qu’un locataire difficile ou insolvable. Pour ne pas vous exposez à ce genre de désagrément, il faudra penser à faire le bon choix en amont du bail. Si vous êtes à la recherche du meilleur occupant qui soit pour votre bien immobilier, lisez la suite.

Informez-vous sur les projets du locataire

Il est important de vous informer sur les attentes du locataire qui se présente devant vous. Lui-même ou bien son agent immobilier pourra vous expliquer qu’il compte en faire une résidence principale, un local commercial ou tout simplement un bureau. De cette manière, vous saurez exactement ce qui se passe à l’intérieur de votre bien. Vous n’avez pas à entrer dans les détails concernant la vie privée des locataires. Par contre, ils devront obtenir votre accord dans le cas où la maison va servir pour une activité professionnelle. L’idéal serait d’y pratiquer un métier formel pour ne pas entacher la réputation du bâtiment. Leur arrivée ne devrait aucunement importuner le voisinage.

Posez clairement vos conditions concernant votre bien immobilier

Avant de poursuivre, sachez que syndic-giminne.be vous apporte de précieux conseils pour votre propriété. Vous devriez notamment déterminer votre projet concernant votre bien. Commencez par préciser si vous voulez en faire un logement ou un local affecté à une activité professionnelle. Cette deuxième option peut être beaucoup plus lucrative. Cela dit, elle requiert quelques aménagements. Vous devriez par exemple disposer d’un parking. Il est aussi envisageable d’attribuer votre maison à la location saisonnière. Vous avez la possibilité de le faire avec des meubles. De toutes les manières, vous devriez expliquer vos attentes à votre agent immobilier. Il se chargera de vous trouver le meilleur profil de locataire.

Insistez sur la solvabilité de votre interlocuteur

La solvabilité reste un critère primordial pour choisir votre locataire. Ce dernier doit justifier d’un revenu stable. Vous avez le droit d’exiger un contrat de travail à durée indéterminée. Des preuves telles que trois bulletins de paie et des factures d’électricité devront aussi aider les parties à se faire mutuellement confiance. Vous pouvez opter une personne que vous connaissez déjà. Faites tout de même attention aux membres de la famille et les amis. Ces proches pourraient se servir de votre relation pour ne pas régler convenablement les loyers. Quoi qu’il en soit, l’accord devrait être couché sur papier. Ce serait encore mieux si vous rédigez un vrai contrat de bail avec toutes les conditions, notamment celles concernant les dispositions à prendre en cas d’impayés.

Voyez de près le profil de l’occupant de votre maison

Si vous avez plusieurs studios ou appartements à louer, pensez à la cohabitation entre les occupants. Les étudiants pourront s’entendre avec leurs semblables. Le même constat tient pour les familles. Vous pouvez aussi mélanger les générations. Cependant, les experts recommandent d’accorder votre confiance aux trentenaires qui ont un emploi stable. Ils pourront fonder un ménage, avoir des enfants et rester tranquillement dans votre bien pendant un certain temps. Puis, ils vont partir après avoir bâti ou acheté une maison. Voir votre propriété comme une scène d’évolution et de bonheur partagé entre les personnes qui s’aiment procure un plaisir incomparable …