Location : Comment définir le loyer d’un logement ?

définir le loyer d'une maison

Si en principe le loyer d’un logement est fixé librement par le propriétaire, ce n’est pas toujours aussi libre qu’on peut le penser. En effet, dans certaines zones et parties du pays, la liberté du propriétaire reste très encadrée par la législation. Pour vous aider à déterminer votre loyer alors, voyons à travers cet article tous les points importants sur la fixation d’un loyer.

Le principe : la liberté du propriétaire bailleur

La fixation du loyer avant l’arrivée d’un premier locataire repose sur le principe de la liberté du propriétaire. Cette liberté est valable pour tout nouveau contrat de location. Comme tout principe, il existe quelques exceptions à prendre en compte. En effet, une fois que le contrat de location est établi entre les parties, le propriétaire bailleur ne pourra pas réviser à tout va le montant du loyer. La loi autorise uniquement une révision annuelle du loyer.

Aussi, même si le propriétaire est le seul décideur, il est tout à fait possible pour le locataire de négocier le loyer en baisse. Si vous êtes seul propriétaire, ce n’est pas vraiment difficile de gérer la location du logement. Par contre, pour des copropriétaires, la tâche peut être assez complexe. Ainsi, de plus en plus de copropriétaires font confiance au syndic d’immeuble. Le syndic de gestion immobilière à Namur est une référence en la matière. Vous pouvez leur confier la gestion immobilière de votre copropriété.

Savoir fixer un loyer « juste »

Pour pouvoir fixer un loyer juste et convenable, il existe certains critères à prendre en considération. Le premier critère à prendre en compte est bien sûr la localisation du logement. En effet, les locations en milieu rural sont souvent moins chères que ceux situées en ville. Ainsi, l’emplacement du logement va beaucoup jouer sur le prix du loyer. Et même au sein d’une même ville, les loyers peuvent varier considérablement. Par exemple, plus on se rapproche du centre-ville et de toutes les commodités, plus le loyer sera élevé.

En plus de la localisation, la superficie du logement est aussi un élément important. Un appartement situé dans une même ville n’aura pas le même loyer qu’une maison avec plusieurs chambres. D’autres critères peuvent également permettre la détermination du loyer. En effet, la location d’un logement meublé sera plus élevée d’un logement à nu. Aussi, l’état général et la performance énergétique du logement sont aussi des critères pour déterminer le loyer.

Que dit la loi ?

Dans certains cas, la liberté du propriétaire pour fixer son loyer est limitée par la loi. En effet, dans certaines zones appelées « zones tendues » (1149 villes de 28 agglomérations de métropole) le loyer de logement vite et meublé est encadré par la loi. L’objectif de cette réglementation est de contrôler la hausse du loyer dans certaines zones du pays.

La loi permet que pour le premier contrat de location, le propriétaire soit libre de fixer son loyer. Par contre, en cas de changement de locataire, il ne pourra pas augmenter le loyer et devra appliquer le même montant de loyer au nouveau locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *