Comment savoir si un électricien est agréé ?

électricien agréé

L’électricien est le seul professionnel compétent pour remettre à niveau une installation électrique. Son intervention est d’autant plus importante qu’une panne électrique peut interrompre radicalement certaines activités. Dans le grand nombre des électriciens, tous ne sont malheureusement pas fiables. Pour cela, il est nécessaire de recourir à un électricien agréé afin de ne pas être victime de malversation et d’obtenir un service de qualité.

Qu’est-ce qu’un électricien agréé ?

Il faut faire attention à l’expression « électricien agrée », car elle signifie plusieurs choses. On peut être agréé par une marque, une association, une société, etc. Pour trouver un électricien agréé à Tubize, il faut choisir un professionnel reconnu par la Chambre des Métiers de l’Artisanat (CMA). L’institution reste compétente pour habiliter une personne à fournir des services de dépannage et d’installation.

En réalité, il n’existe pas d’électriciens agréés. Seulement, certaines conditions doivent être remplies pour exercer le métier. Celles-ci dépendent du statut du travailleur.

Conditions d’exercice du métier en tant que salarié

Certains critères sont indispensables pour travailler en tant qu’électricien salarié. Il faut disposer d’un CAP, diplôme obtenu après trois années de formation. Un bac + 2 est exigé pour les personnes qui doivent exercer en spécialités. Ces spécialités peuvent être la domotique, les nouvelles technologies, etc.

Des poursuites judiciaires peuvent être de mise si une entreprise recrute une personne non qualifiée. La loi interdit le recrutement des personnes ne disposant pas de ces niveaux d’études.

Exercer la profession en tant qu’auto-entrepreneur

Il est possible d’exercer le métier d’électricien avec le statut d’auto-entrepreneur. Cependant, cette manière de travailler reste très réglementée. Premièrement, il faut disposer d’au moins trois années d’expériences professionnelles. De plus, le travailleur doit obtenir une attestation de reconnaissance auprès de la CMA. La CMA compétente reste celle qui couvre la région où l’électricien compte exercer.

Habituellement, ce certificat s’obtient après avoir effectué un stage de préparation à l’installation (SPI).

Comment vérifier la fiabilité d’un électricien ?

Si vous avez d’importants travaux à mener, vous devez recourir à un électricien fiable. Cela a pour but de garantir la réussite de votre installation. Pour ce faire, vous devez mener certaines démarches.

Demander à voir un extrait KBIS

Une structure sérieuse doit avoir un extrait KBIS qu’il peut montrer à ses clients. Il doit s’agir d’un extrait datant de moins de trois mois. Il constitue une carte d’identité de l’entreprise. Il permet notamment de savoir que l’électricien exerce légalement son métier. Les auto-entrepreneurs qui ne proposent que des prestations doivent disposer d’un extrait D1. C’est l’équivalent du KBIS pour cette catégorie de travailleurs.

Consulter les références de l’entreprise

Les structures offrant des prestations ou du moins les plus sérieuses dévoilent publiquement leurs références. Celles-ci sont accessibles sur leurs sites internet. Vous pouvez vérifier leur véracité en contactant les clients pour demander à nouveau leur avis.

Recourir aux avis en ligne

La réputation d’un artisan ou d’une société peut être facilement évaluée grâce aux sites d’avis. Toutefois, il ne faut considérer que les avis recueillis sur les sites reconnus fiables.